"Aime, et fais ce que tu veux."

Qui n'aime pas cette citation? Elle fait du bien, non? En fait c'est exactement comme lorsque le Christ nous demande de rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu: on ne retient que la partie humaine de l'exhortation. Rendre à César ce qui est à César et faire ce qu'on veut, ça pas de problème. Par contre, rendre à Dieu ce qui est à Dieu c'est aussi dur qu'aimer... D'ailleurs c'est très exactement la même chose quand on y pense.  Ici, on va aborder le fait de s'aimer en couple, en famille, et de s'aimer soi-même, autrement dit d'aimer sa vocation. Ni plus ni moins. Hop.